Diffuseurs de parfum

Objets en marbre et pierres semi-précieuses

Au Domaine la Barre, vente de diffuseurs de parfum de la marque SERGIOTTO, entreprise artisanale ariégeoise de design et fabrication d’objets en marbre et pierres semi-précieuses.

Diffuseur de parfum et objet décoratif à part entière

A composer selon vos envies (socle + boule ou cylindre)

Découvrez également les tables basses en marbre du "Grand Antique d'Aubert"

 Les tables basses sont taillées dans un seul bloc de marbre prestigieux noir et blanc, le Grand Antique d’Aubert, issu d’une  carrière unique au monde située en Ariège. (Pieds en marbre et plateau de verre)

Modèles déposés

Les différents marbres et pierres semi-précieuses

Grand Antique d'Aubert

Le marbre « Grand Antique d’Aubert » est issu d’une carrière unique au Monde, qui se trouve en Ariège

Ce marbre prestigieux est noir et blanc; ses tonalités créent un contraste très net, qui n’est présent dans aucun autre marbre aux mêmes couleurs. La formation de cette brèche tectonique, composée de brèches de calcaire noir et calcite couleur blanche est vraisemblablement fin crétacé, suite au plissement de la zone nord-pyrénéenne d’il y a 65 millions d’années environ.

Le GRAND ANTIQUE était le matériau préféré par Jacques-Emile Ruhlmann pour son art décoratif de cheminées et est considéré comme le marbre le plus prestigieux des Pyrénées françaises. Il est connu aux quatre coins du monde, notamment grâce aux lieux célèbres qui l’abritent. Dans l’Eglise de Saint-Louis aux Invalides de Paris, les pilastres qui jouxtent l’autel de la chapelle sont composés par deux colonnes jumelles de Grand Antique de 8 mètres de haut. Dans le même endroit, on admire le tombeau de Joseph Napoléon, qui est également constitué de ce matériau.

Il est aussi présent à la base du monument de St. Peter dans la cathédrale de Westminster ò Londres, dans les colonnes de la Cathédrale de Tarbes et dans le Salon de Diane, auprès du Palais de Versailles de Paris. Le musée de Bagnères de Bigorre abrite une table merveilleuse de 5 mètres de long et 1,30 mètres de large, composée par deux plaques symétriques polies représentant un livre ouvert et offert par la Grande Poste de Toulouse en 2007.

Marbre Rouge du Roy

Aussi appelé Marbre de Caunes-Minervois,  il est exploité depuis la Rome antique et encore de nos jours.

Il est extrait des carrières de Caunes-Minervois, petit village de l’Aude, dans la région Languedoc-Roussillon.

Exploité déjà à l’époque romaine, il a beaucoup été utilisé dans les constructions médiévales, église et maisons bourgeoises de la région ainsi qu’en Espagne, on s’en servait pour construire chapiteaux, colonnes, retables, ainsi que beaucoup de décorations.

Le marbre issu de ces carrières fait l’objet d’un grand intérêt de la part du roi Louis XIV et de ses architectes, qui en fait un matériau privilégié pour ses palais en construction.

Le marbre rouge, l’« incarnat » de Caunes-Minervois, devient l’un de marbres français les plus connus et prestigieux, du fait de l’harmonie de sa couleur rouge rosé associée à la douceur de ses taches blanches. Il est très employé à Versailles, les pièces les plus connus sont les colonnes et les pilastres du Grand Trianon, on le trouve aussi dans les jardins comme pour une partie des colonnes du « bosquet de la Colonnade« . Les encadrements rouges du pavement du dôme des Invalides à Paris sont également en incarnat de Caunes-Minervois

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + neuf =